Fond de plaidoyer décentralisé

Région de la Boucle du Mouhoun

Les femmes, de l’association Mombassy de Soukuy, bénéficient, depuis le mois de mars, d’un accompagnement du Réseau d’Appui à la Citoyenneté des Femmes Rurales d’Afrique de l’Ouest et du Tchad (RESACIFROAT), pour la production de légumes à haute valeur nutritionnelle. Environ 70 femmes ont été formées en maraîcher culture biologique, à la connaissance des légumes à forte valeur nutritive et sur l’agriculture biologique par Bioprotect.

Dans le cadre du fonds de plaidoyer décentralisé du Réseau de la Société Civile pour la Nutrition (RESONUT), le RESACIFROAT conduit un projet de plaidoyer, communication et sensibilisation pour la prévention de la malnutrition dans la région de la Boucle du Mouhoun. Au cours des différentes séances, les échanges ont porté sur les difficultés que traverse le système agricole, les défis liés à l’alimentation, la qualité des aliments consommés, la dégradation des sols, la perte de la biodiversité, les défis sanitaires et les changements climatiques. L’agroécologie a été présentée comme une alternative crédible pour relever les défis actuels du monde agricole et participer au droit à l’alimentation des peuples.

En plus du renforcement de capacité, un jardin de 500m2 a été délimité au profit des femmes de Soukuy pour la production de légumes biologiques. Ces femmes ont également reçu une dotation de semences de haricot vert, de concombre, de courgette, de tomate, de poivron, de piment et d’aubergine violette ainsi que 150 plants pour la mise en place d’une haie vive. Des fertilisants organiques (bocashi) et biopesticides ainsi que les matériaux nécessaires à leur production ont été mis à leur disposition. Elles ont été initiées à la production de bocashi, une matière organique obtenu après quatorze jours de fermentation.

Le Réseau d’Appui à la Citoyenneté des Femmes Rurales d’Afrique de l’Ouest et du Tchad (RESACIFROAT), association à but non lucratif membre du RESONUT intervient dans la région de la Boucle du Mouhoun. La région de la Boucle du Mouhoun est l’une des plus grandes régions du Burkina Faso. Elle comprend six provinces et couvre environ 12% du territoire national. Dans ce ‘’grenier du Burkina Faso’’, la malnutrition touche un nombre assez important d’enfants de moins de cinq ans.

 

Le RESACIFROAT est l’une des cinq bénéficiaires du Fonds de plaidoyer décentralisé du RESONUT. Le lancement du projet, la production et la diffusion d’émissions radiophonique d’information et de sensibilisation, l’implication des femmes des associations et des élèves des écoles primaires dans la production et la promotion de légumes à haute valeur nutritionnelle sont les principales activités du projet. Les bénéficiaires de ce projet d’information et de sensibilisation sont les femmes de cinq associations et les élèves du primaire. L’objectif recherché est d’induire des changements dans leurs habitudes alimentaires afin de prévenir la malnutrition et faire la promotion de la bonne nutrition.