Le Réseau de la Société civile pour la Nutrition (RESONUT) dans sa vision de contribuer à « faire du Burkina Faso un pays exempt de faim et de malnutrition » a tenu, le 4 décembre 2020, son Assemblée Générale (AG) ordinaire de l’année 2020, à Ouagadougou. Au cours de cette AG, qui a abouti à l’élection de son tout nouveau Conseil d’Administration, il a fait le bilan moral et financier des différentes activités réalisées.

Photo de famille à l'issue de l'AG

La cérémonie d’ouverture des travaux a été conduite par le Président du Bureau Exécutif sortant du réseau, Grégoire BROU, Directeur pays de l’ONG Action contre la Faim. Vingt-sept (27) organisations membres y ont pris part.

En prélude à cette Assemblée Générale, les participants ont, au cours d’une journée de réflexion tenue le 3 décembre 2020, relu les textes fondateurs (statuts et règlement intérieur) qui régissent la vie du Réseau et lancé la réflexion sur l’élaboration de documents stratégiques. Il s’agit essentiellement du Plan stratégique de développement quinquennal (2021-2025) structuré en cinq axes prioritaires (le renforcement de la gouvernance interne et autonomisation du RESONUT ; le plaidoyer politique et humanitaire ; le développement de partenariat et la mobilisation des ressources internes et externes ; le partage d’expériences et renforcement des capacités des membres, le suivi et la capitalisation des acquis), et de la Stratégie de plaidoyer-communication du RESONUT.

Une vue du Présidium, de gauche à droite, Sévérine NEBIE (Trésorière), Grégoire BROU, Président sortant du RESONUT, Emilie FERNANDES (Secrétaire Générale) et Hermann GOUMBRI (Coordinateur National)

L’Assemblée générale ordinaire a eu lieu le 4 décembre 2020. Après l’adoption des textes relus par les membres du RESONUT, le bureau sortant a présenté le bilan moral et financier de fin de mandat 2018-2020. De ce bilan, il ressort que de nombreux progrès ont été réalisés au niveau de l’autonomisation du RESONUT, de la mobilisation/sensibilisation du public et des décideurs et de la mise en œuvre des projets. Cependant, il existe des défis à relever tels que la finalisation des documents stratégiques du réseau, la stratégie de décentralisation des activités de plaidoyer dans les régions, la mobilisation de ressources propres au Réseau, l’établissement de partenariats solides et le renforcement du sentiment d’appartenance des membres. L’équipe technique a ensuite présenté le bilan technique et financier des projets en cours ainsi que le plan d’action 2021 du Réseau.

Le plan d’action 2021, quant à lui repose essentiellement sur la poursuite de la mise en œuvre des projets en cours CAP : « Changer-Agir-Progresser pour un Burkina Faso sans malnutrition », « Pooled Fund 2 » et le démarrage d’un nouveau projet « Right to Grow », d’une durée de cinq ans, qui sera mené en consortium par Save the Children (Lead), Action contre la Faim, The Hunger Project, CEGGA[1] et Association Monde Rural.

Après les échanges sur le bilan technique et financier, l’Assemblée Générale a procédé à l’élection de la toute première équipe du Conseil d’Administration du RESONUT, composée de 9 membres. A l’issue des votes, l’Association « Chant de Femme », à travers sa coordonnatrice Valentine BAKYONO, a été élue Présidente du Conseil d’Administration du RESONUT. Les organisations suivantes : Save the Children, IES-Femmes, TODIMA, AES Burkina, SOS Sahel, RESACIFROAT, VARENA ASSO et RECOJED ont été respectivement élues aux postes de Secrétaire Générale, Trésorière, Trésorière adjointe, Responsable Mobilisation et organisation et de Conseillers, pour conduire la destinée du réseau au cours des trois prochaines années. APRG et AB.PRO.SAH ont été retenues comme Commissaires aux Comptes du réseau.

Au cours de cette session ordinaire, l’ONG Action contre la Faim, ayant assurée durant deux mandats le rôle de leader du RESONUT au titre de Président du Bureau Exécutif, a été faite Président d’Honneur. Cette ONG a grandement contribué à la vie et au rayonnement du Réseau de la Société civile pour la Nutrition au Burkina Faso, voire au-delà depuis sa création en 2014.

La nouvelle Présidente a, à l’issue de l’installation officielle des membres du Conseil d’Administration, remercié l’équipe sortante et en particulier l’ONG Action contre la Faim pour son engagement et son dynamisme. Elle a également adressé ses vives félicitations à l’équipe technique du RESONUT pour le travail qu’elle abat au quotidien ainsi qu’à l’ensemble des participants pour leur participation effective à ces deux journées de travail. Elle a enfin exhorté tous les membres du RESONUT à plus de synergie dans les actions car la contribution de tout un chacun est requise pour relever les défis et consolider les acquis engrangés.

Mme Valentine BAKYONO de l’Association « Chant de Femme »,

Présidente du Conseil d’Administration du RESONUT

Cette Assemblée Générale a été couronnée par l’adhésion de cinq (5) nouveaux membres au RESONUT : l’Association Gbering Bouo Bafou (AGBB), l’Association pour la Facilitation du Développement Communautaire (AFDC), l’Association Omigbefite de Loropéni (A.O.L), l’ONG Responsabilité Espoir-Vie-Solidarité (REV Plus) et l’Association LOSANI faisant ainsi le nombre des membres du réseau de 37 à 42.

Le nouveau Conseil d’Administration

Présidente : Chant de Femmes, (Valentine BAKYONO)

Secrétaire générale : Save the Children, (Emilie FERNANDES)

Trésorière : IES Femme, (Aboma Sévérine NEBIE)

Trésorière adjointe : Todima,  (Adjima TRAORE)

Responsable mobilisation et organisation : AES, (Harirata SEONE)

 

Conseillers :

SOS SAHEL (Maliki OUEDRAOGO)

RESACIFROAT (Rosalie OUOBA)

RECOJED (Jean-Pierre TRAORE)

VARENA ASSO (Joseph Marie DABIRE)

 

Commissaires aux comptes :

APRG (Issa TANKOANO)

ABPROSAH (Géneviève LALLOGO/TIENDREBEOGO)

Président d’honneur :

Action contre la Faim

 

Abel AZONHANDE

Club des Journalistes et Communicateurs pour la Nutrition

et la Sécurité Alimentaire (CJCN/CN), membre du RESONUT

 

 

[1] CEGAA : Center for Economic Governance and Accountability in Africa