DONNÉES NUTRITIONNELLES AU BURKINA FASO

LA PLATEFORME NATIONALE D’INFORMATION POUR LA NUTRITION (PNIN) VOIT LE JOUR

Le Ministère de la santé, en partenariat avec l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD), a procédé au lancement officiel de la « Plateformes Nationales d’Information pour la Nutrition (PNIN) », le lundi 21 janvier 2019. La PNIN se veut un outil qui facilitera l’analyse des données disponibles sur les investissements, les programmes et les résultats en lien avec la nutrition afin de stimuler le dialogue politique et éclairer les décisions stratégiques.

Lire la suite : DONNÉES NUTRITIONNELLES AU BURKINA FASO

PLAIDOYER EN FAVEUR DE LA NUTRITION AU BURKINA FASO

Le RESONUT planifie les activités de son projet Changer-Agir-Progresser (CAP)

Le réseau de la société civile pour la nutrition, RESONUT a organisé un atelier technique de planification des activités du projet CAP RESONUT du 22 au 23 novembre 2018, à Ouagadougou. Au menu des échanges, faire une planification participative des activités dudit en vue d’en garantir l’atteinte optimale des objectifs.

Lire la suite : PLAIDOYER EN FAVEUR DE LA NUTRITION AU BURKINA FASO

QUELLE IMPLICATION DU SECTEUR PRIVE DANS LES POLITIQUES AGRICOLES ET ALIMENTAIRES EN AFRIQUE ?

INTER-RÉSEAUX DÉVELOPPEMENT RURAL: BULLETIN DE SYNTHÈSE SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE N°27 

Les grands acteurs du secteur privé (les firmes multinationales et les fondations philanthropiques) s’impliquent de plus en plus dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle du continent africain. Forts de leur poids économique et encouragés par les pouvoirs publics, ils participent à l’élaboration des politiques publiques, influençant les structures de gouvernance et les modèles de développement. Si leur capacité à investir et transformer l’agriculture africaine est mise en avant, leur emprise sur la gouvernance agricole et alimentaire est questionnée. La controverse sur ce sujet est particulièrement vive. Comment expliquer cette implication croissante du secteur privé dans la gouvernance agricole et alimentaire en Afrique ? Quelles formes prend-t-elle ? Quels débats soulève-t-elle ?

Lire la suite : QUELLE IMPLICATION DU SECTEUR PRIVE DANS LES POLITIQUES AGRICOLES ET ALIMENTAIRES EN AFRIQUE ?

PLANIFICATION DES INTERVENTIONS DANS LE SECTEUR SANTE

Le RESONUT participe à une formation sur l’outil EQUIST

Du 7 au 10 novembre 2018, le Ministère de la Santé du Burkina Faso a organisé un atelier de formation sur l’outil EQUIST, à Ouagadougou. Il s’est agi de doter les participants de connaissances et compétences sur l’outil afin d’améliorer le mécanisme de planification dans le domaine de la santé.

Lire la suite : PLANIFICATION DES INTERVENTIONS DANS LE SECTEUR SANTE

QUELLE IMPLICATION DU SECTEUR PRIVE DANS LES POLITIQUES AGRICOLES ET ALIMENTAIRES EN AFRIQUE ?

INTER-RÉSEAUX DÉVELOPPEMENT RURAL: BULLETIN DE SYNTHÈSE SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE N°27 

Les grands acteurs du secteur privé (les firmes multinationales et les fondations philanthropiques) s’impliquent de plus en plus dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle du continent africain. Forts de leur poids économique et encouragés par les pouvoirs publics, ils participent à l’élaboration des politiques publiques, influençant les structures de gouvernance et les modèles de développement. Si leur capacité à investir et transformer l’agriculture africaine est mise en avant, leur emprise sur la gouvernance agricole et alimentaire est questionnée. La controverse sur ce sujet est particulièrement vive. Comment expliquer cette implication croissante du secteur privé dans la gouvernance agricole et alimentaire en Afrique ? Quelles formes prend-t-elle ? Quels débats soulève-t-elle ?

Lire la suite : QUELLE IMPLICATION DU SECTEUR PRIVE DANS LES POLITIQUES AGRICOLES ET ALIMENTAIRES EN AFRIQUE ?