QUELLE IMPLICATION DU SECTEUR PRIVE DANS LES POLITIQUES AGRICOLES ET ALIMENTAIRES EN AFRIQUE ?

INTER-RÉSEAUX DÉVELOPPEMENT RURAL: BULLETIN DE SYNTHÈSE SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE N°27 

Les grands acteurs du secteur privé (les firmes multinationales et les fondations philanthropiques) s’impliquent de plus en plus dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle du continent africain. Forts de leur poids économique et encouragés par les pouvoirs publics, ils participent à l’élaboration des politiques publiques, influençant les structures de gouvernance et les modèles de développement. Si leur capacité à investir et transformer l’agriculture africaine est mise en avant, leur emprise sur la gouvernance agricole et alimentaire est questionnée. La controverse sur ce sujet est particulièrement vive. Comment expliquer cette implication croissante du secteur privé dans la gouvernance agricole et alimentaire en Afrique ? Quelles formes prend-t-elle ? Quels débats soulève-t-elle ?

Consulter le ICI

FINANCEMENT DE LA NUTRITION AU BURKINA FASO

Le RESONUT renforce ses capacités sur l’analyse et le suivi budgétaire

Les 13 et 14 novembre 2018, le réseau de la société civile pour la nutrition (RESONUT) du Burkina Faso a renforcé les capacités de ses membres sur l’analyse et le suivi budgétaire à Ouagadougou. Cet atelier de formation vise à faire du Comité de suivi du RESONUT un pool technique pour poursuivre le plaidoyer en faveur de plus de financements pour la nutrition. L’atelier a eu lieu avec l’appui du bureau régional Afrique de l’Ouest d’Action contre la Faim (WARO), basé à Dakar.

Lire la suite : FINANCEMENT DE LA NUTRITION AU BURKINA FASO

MECANISME DE FINANCEMENT MONDIAL (GFF)

LES PRIORITES DES OSC POUR LE DOSSIER D’INVESTISSEMENT DU BURKINA FASO

L’association SOS/Jeunesse et Défis (SOS/JD), en collaboration avec le Réseau de la Société Civile pour la Nutrition (RESONUT), a organisé du 26 au 27 septembre 2018, un atelier d’orientation sur les priorités retenues et l’état d’avancement de l’élaboration du Dossier d’Investissement (DI) du Burkina Faso, dans le cadre du Mécanisme de financement mondial (GFF).

Lire la suite : MECANISME DE FINANCEMENT MONDIAL (GFF)

Journée Mondiale de l’Alimentation 2018

Faire reculer la malnutrition au Burkina Faso

Chaque année, le 16 octobre est consacré comme la Journée Mondiale de l'Alimentation (JMA), qui célèbre la date de création de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en 1945. Cet évènement a été instauré afin de mieux faire prendre conscience au public de la nature du problème de la faim dans le monde. C’est également cet objectif que s’est assigné le Réseau de la Société Civile pour la Nutrition (RESONUT), pour un Burkina Faso exempt de faim et de malnutrition.

Lire la suite : Journée Mondiale de l’Alimentation 2018

FINANCEMENT DE LA SANTE AU BURKINA FASO

DES OSC EN FORMATION SUR LE PROCESSUS GFF

 

Les 13 et 14 septembre 2018, sur initiative de l’association SOS/Jeunesse et Défis (SOS/JD), le Réseau de la Société Civile pour la Nutrition (RESONUT) a participé à l’atelier de formation des acteurs de la société civile sur le processus du mécanisme de financement mondial (GFF). Tenu à Ouagadougou, cet atelier a permis le renforcement de capacités des participants sur le GFF pour une meilleure contribution des Organisation de le société civile (OSC) dans l’élaboration du dossier d’investissement (DI) du Burkina Faso.

Lire la suite : FINANCEMENT DE LA SANTE AU BURKINA FASO