Le Réseau de la Société civile pour la Nutrition (RESONUT) a initié, le 30 avril 2021 à Ouagadougou, un atelier de formation sur le suivi-évaluation, des projets et programmes, au profit de ses points focaux régionaux et membres bénéficiaires du fonds de plaidoyer décentralisé dans cinq (5) régions du Burkina Faso que sont la Boucle du Mouhoun, l’Est, le Centre Nord, le Nord et le Sud-Ouest.  L’objectif de cette formation est de familiariser les participants avec les concepts, outils et méthodes de Suivi-Evaluation en vue de renforcer l’efficacité de leur système de suivi et d’évaluation des activités sur le terrain.

La formation assurée par monsieur BAKYONO Emmanuel de l’équipe MEAL (Suivi, évaluation, redevabilité et apprentissage) de Action contre la Faim a porté sur quatre modules : le cadre logique d’un projet, le suivi, l’évaluation, la redevabilité et l’apprentissage. A partir d’un brainstorming qui a permis aux participants de s’exprimer sur la notion de projet et programme, le formateur a défini le projet comme étant « un ensemble d’activités coordonnées pour atteindre un but et des objectifs spécifiques dans un temps donné et avec un budget attribué. Et Plusieurs projets avec un but commun constituent un programme ». Dans son exposé, monsieur BAKYONO a rappelé les différentes étapes de Planification d’un Projet Orienté vers les Objectifs (PPOO) composées de la phase préparatoire, la phase d’analyse, le choix des domaines d’intervention et la formulation (arbre à solution et cadre logique).

                                                     Emmanuel BAKYONO (MEAL, Action contre la Faim) lors de sa communication

Quant au suivi, le formateur a souligné que le suivi fait partir du travail quotidien. Il a rappelé les types de suivi, (suivi des activités/processus, des résultats/progrès, des indicateurs, financier/budgétaire et le suivi des bénéficiaires). Il s’est appesanti sur les risques de double comptage dans le suivi des activités et.  a fortement recommandé aux participants de l’éviter. S’agissant de l’évaluation, elle permet de faire une analyse des résultats, objectifs et hypothèses de changement. L’évaluation peut être interne, externe et mixte et les principaux critères sont : la pertinence, efficacité, efficience, impact, viabilité/durabilité et pérennité, cohérence, couverture.  Concernant la thématique sur la redevabilité, l’on peut retenir qu’elle nécessite d'impliquer et de rendre des comptes aux différentes parties prenantes et en particulier aux personnes concernées par l'exercice de ce pouvoir. L’ensemble de ces communications a fait l’objet d’échanges et de partage d’expérience très riches en contenu.

                                                                              Vu des participants à l’atelier de formation du S&E

Les participants sont repartis tout heureux d’avoir acquis de nouvelles connaissances. En effet, la formation leur a permis de d’acquérir des outils, des techniques et des ressources de suivi-évaluation, indispensables pour la planification et la gestion des projets et programmes.

Ils sont désormais capables de mettre en place un bon système de suivi évaluation au profit de leurs organisations respectives, de le gérer et de l’évaluer.

Cette session de formation est organisée dans le cadre du projet Pooled Fund (fonds commun du mouvement pour le renforcement de la nutrition) financé par le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) et mis en œuvre par le RESONUT en partenariat avec Action contre la Faim.

Photo de famille avec les participants