Actualités

VIE ASSOCIATIVE : Le RESONUT fait peau neuve et se dote d’une nouvelle feuille de route pour ses actions de plaidoyer en faveur de la nutrition au Burkina Faso

Le Réseau de la Société civile pour la Nutrition (RESONUT) dans sa vision de contribuer à « faire du Burkina Faso un pays exempt de faim et de malnutrition » a tenu, le 4 décembre 2020, son Assemblée Générale (AG) ordinaire de l’année 2020, à Ouagadougou. Au cours de cette AG, qui a abouti à l’élection de son tout nouveau Conseil d’Administration, il a fait le bilan moral et financier des différentes activités réalisées.

Photo de famille à l'issue de l'AG

Lire la suite : VIE ASSOCIATIVE : Le RESONUT fait peau neuve et se dote d’une nouvelle feuille de route pour ses...

COMMUNIQUE DE PRESSE: 40ème Journée Mondiale de l’Alimentation (JMA)

Le RESONUT salue les progrès et interpelle à plus d’actions pour mieux contrer la malnutrition

La Journée mondiale de l’alimentation est célébrée chaque 16 octobre, à l’initiative de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), depuis 1981. Au Burkina Faso, c’est Dédougou, chef-lieu de région de la Boucle du Mouhoun (aussi appelée « grenier du Faso ») qui accueille la cérémonie. A la faveur de cette 40ème commémoration, le Réseau de la Société civile pour la Nutrition (RESONUT) tout en se réjouissant des victoires d’étape en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle, appelle l’Etat et tous les acteurs de nutrition à plus d’actions concrètes, et maintenant, pour la réalisation des objectifs mondiaux visant l’élimination de la pauvreté et la faim, la protection de la planète et la prospérité de toutes les populations.

Selon le dernier rapport sur L'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, publiée en juillet 2020 par les Nations Unies, de plus en plus de personnes souffrent de la faim, et le monde n’est pas en voie d’atteindre l’objectif d'éliminer la faim, l'insécurité alimentaire et toutes les formes de malnutrition d'ici à 2030. Le rapport estime que près de 690 millions de personnes ont souffert de la faim en 2019, soit une augmentation de 10 millions par rapport à 2018, et de près de 60 millions en cinq ans. 

Lire la suite : COMMUNIQUE DE PRESSE: 40ème Journée Mondiale de l’Alimentation (JMA)

Plus de 535,500 enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë, un niveau sans précédent

Alors que le Burkina Faso compte plus d’un million de personnes déplacées internes1, dont 60% sont des enfants, et 3,3 millions de personnes dans une insécurité alimentaire aiguë2, une nouvelle enquête3 montre une aggravation de la situation nutritionnelle des enfants.

Cette Enquête nutritionnelle dans les communautés et les sites d’accueil des personnes déplacées internes (PDI) au Burkina Faso conduite en Juillet et Août 2020 par l’ONG Davycas en appui au Ministère de la Santé, avec l’accompagnement du Programme Alimentaire Mondial et l’UNICEF a été menée dans 11 départements regroupant une forte concentration de populations déplacées internes. Ces communes abritent un total de 576,972 personnes déplacées internes sur les 1,013,234 recensées4 au niveau national représentant 57 pour cent des PDI.

Lire la suite : Plus de 535,500 enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë, un niveau sans précédent

Projet de Renforcement de la mobilisation des ressources nationales et de la redevabilité pour l’amélioration de la Santé et la Nutrition des femmes, enfants et adolescents : l’heure est au bilan

Après son adhésion au Mécanisme mondial de financement (GFF) de la santé, courant septembre 2017, le Burkina Faso est passé à la seconde étape, celle de l’élaboration du dossier d’investissement relative à la santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile, des adolescents et de la nutrition (SRMNEA-N).

 

Lire la suite : Projet de Renforcement de la mobilisation des ressources nationales et de la redevabilité pour...

Santé mère/enfant : des journalistes outillés pour mieux en parler

Le Groupe Technique Santé de la Reproduction et le RESONUT ont organisé un atelier de renforcement de compétences au profit des hommes de médias pour une meilleure communication sur le processus du Mécanisme mondial de financement (GFF) ce 28 Août 2020. Les hommes et femmes de médias se sont appropriés le dossier d’investissement relative à la santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile, des adolescents et de la nutrition (SRMNEA-N).

Lire la suite : Santé mère/enfant : des journalistes outillés pour mieux en parler

Sous-catégories